Aller au contenu principal du site
0 0
Tél

Votre panier est vide

Savoir- Faire

Miel artisanal Champagne

Apiculture raisonnée 


Nous respectons l’abeille et ne cherchons pas la productivité à tout prix. 
Nos ruchers sont principalement sédentaires afin de réduire au maximum le stress de l’abeille lié aux changements d’environnement. 
Notre miel vient exclusivement de cadres de hausse, le miel des cadres de corps étant systématiquement laissé aux ruches pour leur permettre de passer l’hiver ou périodes de disette sans encombre. 
Le nourrissement systématique ainsi que des méthodes comme le clippage des reines sont bannis de nos ruchers. 
 
La collecte des hausses La collecte est effectuée à la fin des périodes de floraison. 

La 1ère sera réalisée courant mai et la dernière en septembre pour certaines ruches sur la luzerne. 
Nous utilisons la technique du chasse-abeilles lors de la collecte des hausses plus consommatrice de temps pour l’apiculteur mais beaucoup moins intrusive pour l’abeille que la technique du soufflage. 
 
L’extraction  


Seuls les cadres de hausse operculés aux ¾ ou dont l’humidité du miel a été vérifié au refractomètre sont récoltés afin de privilégier un miel de qualité. 
 
 
L’opercule de cire est retirée et le miel va commencer à s’égoutter lentement. 
Les cadres de miel ainsi désoperculés sont placés dans un extracteur. C’est grâce à la force centrifuge due à la rotation rapide de la machine qui va vider les cellules de leur miel. 
Restent ensuite les étapes de filtrage puis de mise en pot après avoir vérifié à nouveau que le taux d’humidité du miel est à un niveau bas. 
 
La cristallisation, un phénomène naturel 
 
Nos miels toutes fleurs ainsi que nos miels de cru peuvent être amenés à cristalliser au cours du temps. C’est en fait la présence de glucose et d’eau qui engendre ce processus. 

Certains miels plus riche en fructose comme le miel d’acacia cristalliseront beaucoup plus lentement. 
Bien que parfois non appréciée, la cristallisation atteste de la qualité d’un miel, elle montre qu’il n’a pas été pasteurisé ni « trafiqué ».